Vous êtes ici   Accueil < Aromathérapie < Fiches individuelles des H.E.

 

Basilic
Ocymum Basilicum

jeudi 6 juin 2002

 

Il existe plusieurs variétés de basilic sucrés qui appartiennent à la famille des Labiées. Originaire d’Asie le basilic a été utilisé de manière extensive dans la médecine indienne (consécration à Krishna). A présent on le cultive davantage à la Réunion, en France, à Chypre, aux Seychelles. Les sommités en fleur ainsi que les feuilles sont utilisées et l’extraction se fait par distillation. Huile qui se mélange bien avec le Géranium et la Lavande.


Principales variétés utilisées

style='float:right; width:259px;'>
image 259 x 211
Basilic tropical, basilic à feuilles de laitue. Il existe deux variétés de basilic qui portent le même nom botanique. Basilic à linalol, variété à petites fleurs rose clair. Huile Essentielle (H.E.) jaunâtre, conseillée en aromathérapie. L’autre variété, produite aux Comores et à la Réunion, contient du méthyl chavicol, irritant pour les muqueuses. Ses feuilles sont plus foncées et ses fleurs plus grandes.

Propriétés :

Huile revigorante et vitalisante. Le Basilic est le meilleur des toniques pour le système nerveux, en plus il remet les idées en place. Il combat le stress, la fatigue et augmente la résistance du corps. A une action anti-dépressive et stimule la mémoire. Effet euphorisant. Régularise le système neurovégétatif, antispasmodique, antiviral, fébrifuge. Conseillé aussi dans l’hépatite virale, maladies infectieuses tropicales et le mal des transports. Stimulant digestif, surrénal et circulatoire.

Indications :

- Digestive : Antiseptique intestinal. Flatulence, indigestion, nausée, gastro-entérites. Décongestionnant biliaire.
- Tête : mal d’oreilles, rhumes, sinusites, migraines.
- Musculaire : spasmes, douleurs. Crampes du bas ventre.
- Nerveux : insomnies, anxiété, dépression, hystérie, indécision, insuffisance nerveuse, tonique. Epuisement intellectuel, spasmophilie. Vertiges.
- Respiratoire : asthme, bronchite, toux, catarrhe, emphysème, hoquet, coqueluche.
- Peau : molle ou congestionnée, anti-moustique, calme les piqûre de guêpe (à condition que l’huile soit pure).
- Divers : facilite l’accouchement et l’allaitement. Amincissement. Régulateur des menstruations (emménagogue). Paralysie.

Conseils d’utilisation :

Voie Interne : Consultez un Aromathérapeute ou un médecin spécialisé. A titre indicatif, 1 à 2 gouttes d’H.E. (dans un dispersant, sucre ou miel) avant ou après les principaux repas, sur une durée limitée.

Voie Externe : 1 ou 2 gouttes d’H.E. en application sur le plexus solaire dans les spasmes digestifs (spasmes de l’estomac, de la vésicule biliaire et du sphincter d’Oddi), l’aérophagie, les irritations cutanées. Dans le bain ou sous la douche pour donner un "coup de fouet". En inhalations pour les rhumes, sinusites etc..

ATTENTION ! garder les yeux fermés, effet irritant. Pour les peaux sensibles, il est conseillé de ne pas appliquer H.E. pure mais de la diluer dans une huile végétale.

IMPORTANT  : Déconseillé aux femmes enceintes. L’huile qui contient un pourcentage élevé de méthyl chavicol doit être utilisé avec soin. Stupéfiant à hautes doses.

Autres propriétés :

Le Basilic réunit dans sa texture un électromagnétisme parfait. Cette nature particulière lui donne de grands pouvoirs : purification, destruction des parasites éthériques notamment dans les canaux " subtils " du corps humain (appelés " nadis "). Guérison psychique (action sur le système sympathique). Détente et restructuration d’un système nerveux perturbé, d’où, inspiration, action sur l’intellect, concret et abstrait...


Mise à jour du 07/10/2003

interventions dans le forum de l’article

Pierre Ausloos  : Le basilic habituellement utilisé est Ocimum Basilicum, basilicum. En ce qui me concerne, j’en utilise surtout 3 : Oc.Basilicum, basilicum (le plus souvent) + Oc. Basilicum, variété "feuille de laitue" + Oc. Basilicum, variété minimum. Tous les 3, ils présentent des vertus antispasmodiques très intéressantes. On traitera les spasmes digestifs avec l’un de ces 3 Oc. Basilicum (ce qui explique son usage - 1 gte sur la langue - après un repas un peu (trop) copieux), la spasmophilie, et même des problèmes de type épileptique s’il est accompagné d’autres HE sédatives. Secondairement, Oc. Basilicum est anti-infectieux et jouit d’autres vertus, mais est moins utile pour cela : d’autres HE ont une action meilleure. Le plus grand antispasmodique des 3 est, à mon avis, la variété "feuille de laitue" que j’ai testée dans le cadre des soins palliatifs proposés dans un hôpital en Belgique. J’ai utilisé Ocimum Basilicum avec succès dans un cas d’épilepsie "atypique".


Auteur : Lydie Bonnet-Alves
Site Web : Aromalves

 

 




Aromalves n'est en aucun cas responsable de la teneur de l'article, des images utilisées et des documents joints, ils sont sous la seule responsabilité de son auteur. Aussi, nous vous invitons à le contacter en cas de problème. Cet article est purement informatif et ne peut être considéré comme des conseils, rapprochez-vous de votre médecin traitant, chaque cas étant particulier.



Vous êtes ici   Accueil < Aromathérapie < Fiches individuelles des H.E.

 

Accueil
Aromathérapie
  -- Fiches individuelles des H.E.
  -- Mode d’Emploi
Elixirs Floraux - Minéraux
  -- Fleurs de Bach
Ostéopathie
Phytothérapie
Thérapies diverses
  -- Acupuncture et Auriculothérapie
  -- EFT - Techniques de Libération Emotionnelle
  -- L’Homéopathie
  -- Micronutrition & Naturopathie
Contact & Infos




En partenariat avec





:: Accueil :: Aromathérapie :: Elixirs Floraux - Minéraux :: Ostéopathie :: Phytothérapie :: Thérapies diverses :: Contact & Infos :: Partenaires ::
- Proposer un article - Plan du site - | Se connecter | -

© Aromalves - Conception Lydie Bonnet-Alves - CNIL n° 806675

 Hit-Parade