Vous êtes ici   Accueil < Elixirs Floraux - Minéraux

 

Le Tabac : enfin c’est fini ! (2ème partie)
Expérience concluante avec des élixirs

mardi 10 janvier 2006

 

Lire d’abord la 1ere partie Arrêter le tabac


Lundi 25 avril je décide d’appliquer l’expérience réalisée précédemment.

Ma consommation en cigarettes est de +/- 30 par jour. Je prend ma bouteille d’eau de 1,5 litre je mets les élixirs FES suivants :

-  6 gttes de Yarrow Environmental Solution : pour les produits chimiques de la cigarette
- 6 gttes de Yarrow : pour finir de bien se protéger au niveau mental.
- 6 gttes de Chamomile : afin de bien apaiser, de bien calmer le tout et surtout d’un possible manque de nicotine.
- 6 gttes de Nicotiana : élixir spécifique au problème du tabac.

On n’est pas obligé de boire la bouteille en entier, on boit suivant les besoins mais régulièrement, il est possible que certains jours on prépare une 2ème bouteille, il n’y a pas de règle.

Si, si, il y a une règle importante, prendre soin de soi, ne pas brusquer son corps et surtout ne pas culpabiliser. Cela ne sert à rien de frustrer son corps, l’arrêt ne doit pas être un combat, où souffrances et manques se côtoient et où seule une très grande volonté peu l’emporter. C’est donner une trop grande importance à la cigarette et du coup nourrir encore plus cette énergie qui nous tient prisonniers.

Lorsqu’on arrête il y a deux choses qu’on doit laisser tomber :

-  les dépendances aux substances : nicotine et produits chimiques,
-  le lien énergétique ou égrégore qui nous lie à la consommation de cigarettes. Cette énergie demande a être nourrie et ne nous laissera pas quitter le groupe comme ça et c’est avec cette énergie que le combat mental se fait. C’est elle qui nous fait croire que fumer une cigarette de plus ne changera rien, qu’on peut arrêter quand on veut, qu’on n’est pas vraiment dépendant ou qu’on aime ça tout simplement ...

C’est quoi un égrégore ? dans ce cas il s’agit de l’énergie psychique dégagée par tous les fumeurs de tabac. On trouve des égrégores pour tout : les joueurs d’échecs, les religions etc etc ... Vous avez dû sentir parfois un changement d’attitude ou manière de penser lorsque vous rentrez dans certains groupes ou associations, il s’agit de la puissance de l’égrégore. On sent la différence au début, et ensuite on ne se rend plus compte, on se formate aux autres. Il ne s’agit pas là de débattre sur ce sujet, pour en savoir plus faites une recherche sur internet. Au niveau concret et pratique c’est le combat avec votre Mental, avec les pensées qui vont vouloir court-circuiter la décision d’arrêter définitivement.

Bon revenons à notre expérience !

SEMAINE 1

A la fin de la 1ère semaine j’en suis à 5-6 cigarettes par jour. La nicotine par elle-même ne me manque pas, c’est plus le « geste » ou l’habitude.

La cigarette n’a pas vraiment un bon goût, c’est parce que je suis un peu têtue que je continue à fumer.

Les premiers jours j’ai eu des tensions au niveau de la mâchoire, vite apaisées avec Dandelion (FES), quelques gouttes en massage et 20 minutes après... plus rien.
J’ai remarqué aussi que lorsque je fume j’ai des problèmes avec mon plexus solaire, j’ai le haut de l’estomac qui se tend et une sensation de gonflement désagréable, là aussi un massage avec Dandelion permet d’apaiser. Je pense qu’il s’agit d’un conflit avec l’élixir Yarrow Spécial, il nettoie le corps, il le désintoxique et pendant ce temps je lui rajoute du travail en fumant... c’est peut-être tout autre chose, mais mon intuition me dit que Yarrow Spécial se plaint de mon manque de sérieux !

Pendant le temps passé sans fumer, je n’ai pas d’appel ou de besoins de nicotine, en fait je suis calme et l’idée de compenser en mangeant ne me vient même pas à l’esprit. On n’a pas l’impression d’être en période de sevrage.

Je pense que j’aurais pu prendre la décision de ne plus fumer 2-4 jours après, mais j’ai laissé traîner ... je voulais savoir comment ça pouvait faire pour les plus têtus ;-)

SEMAINE 2

Le 2 mai (une semaine après le début de l’expérience) je prend la décision d’arrêter. Pendant cette 2ème semaine j’ai toujours ma bouteille d’eau + élixirs.
A partir du moment où on décide de ne plus fumer on peut rajouter Cherry Plum (Bach) et Mountain Pennyroyal (FES) dans la bouteille mais ce n’est pas une obligation. Je les avais chez moi donc j’ai ajouté ces élixirs dans ma bouteille.

Il m’est arrivé à l’occasion de fumer 2-3 cigarettes dans la semaine, mais j’étais heureuse de constater que cela n’avait pas perturbé véritablement mon sevrage. Attention quand même, il ne faut pas que cette sensation vous donne envie de prendre l’habitude de fumer 2-3 par jour, sinon on n’a rien fait, le lien se refait et il faut tout recommencer !
J’ai pris quand même 2 kg, que j’ai perdu 10 jours après.

SEMAINE 3

A la fin de la 2ème semaine, je n’ai plus envie de boire toute cette eau, je n’ai plus besoin autant de ma bouteille, je décide de continuer mais avec une D2 => Flacon de 30 ml +3-4 gttes dedans de chaque élixirs à prendre 4-5 fois par jour.

CONCLUSION

-  presque 2 mois sans fumer, mon poids reste le même.
-  méthode très facile à suivre : pas d’énervements, ni vraiment de sensations fortes de manque.
-  Être avec des personnes qui fument après le sevrage, ne pose pas de problèmes.
On peut faire une soirée avec des amis fumeurs sans que la fumée dérange. On peut aussi se permettre d’en fumer une ou deux , mais pas plus, sans mettre en péril le sevrage ou avoir des appels à la cigarette le lendemain. Bref, on n’a pas envie d’aller vite au bureau de tabac du coin pour s’acheter un paquet, cela ne vient même pas à l’esprit.

Il m’est arrivé, rarement mais quelques fois, pendant la 2ème semaine d’avoir un appel de manque. J’ai voulu savoir quel élixir pris en pur pouvait me dépanner à ce moment là. Après tests (pendule et test musculaire), j’ai été étonnée que ça soit Yarrow Environmental Solution ! donc cela confirme ma réflexion sur le fait qu’on est plus en manque à cause des produits chimiques que par la nicotine elle-même. J’aimerais savoir pour ceux qui voudront tenter la même expérience, et s’ils peuvent tester, voir quel élixir pour eux a été « celui à prendre pur ponctuellement en cas de petite crise ».

Le manque de tabac m’a fatigué un peu, j’étais en manque de vitalité. La cigarette malgré les effets négatifs apporte du Feu à l’organisme, et peut parfois contribuer à maintenir un certain équilibre énergétique. Il faut donc attendre un peu, pour que le corps puise cet élément ailleurs, personnellement je me suis surprise à manger des plats poivrés et pimentés. Mais malgré tout j’ai eu une période de "je me traîne... je suis fatiguée". J’ai arrangé ça en mettant une goutte d’huile essentielle de Daucus Carota [1] au niveau du chakra sacré [2] 2 fois par jour.

Première publication le 15 juin 2005 sur Metaflore


[1Cette huile essentielle enracine et apporte de la vitalité.

[23 doigts env. en dessous du nombril


Auteur : Lydie Bonnet-Alves Google+
Site Web : Aromalves

 

 




Aromalves n'est en aucun cas responsable de la teneur de l'article, des images utilisées et des documents joints, ils sont sous la seule responsabilité de son auteur. Aussi, nous vous invitons à le contacter en cas de problème. Cet article est purement informatif et ne peut être considéré comme des conseils, rapprochez-vous de votre médecin traitant, chaque cas étant particulier.



Vous êtes ici   Accueil < Elixirs Floraux - Minéraux

 

Accueil
Aromathérapie
  -- Fiches individuelles des H.E.
  -- Mode d’Emploi
Elixirs Floraux - Minéraux
  -- Fleurs de Bach
Ostéopathie
Phytothérapie
Thérapies diverses
  -- Acupuncture et Auriculothérapie
  -- EFT - Techniques de Libération Emotionnelle
  -- L’Homéopathie
  -- Micronutrition & Naturopathie
Contact & Infos




En partenariat avec





:: Accueil :: Aromathérapie :: Elixirs Floraux - Minéraux :: Ostéopathie :: Phytothérapie :: Thérapies diverses :: Contact & Infos :: Partenaires ::
- Proposer un article - Plan du site - | Se connecter | -

© Aromalves - Conception Lydie Bonnet-Alves - CNIL n° 806675

 Hit-Parade