Vous êtes ici   Accueil < Thérapies diverses

 

Pétition pour une opération Mains-Propres
Médicaments inutiles ou dangereux

mardi 13 novembre 2012

 

Voici la newsletter de l’IPSN (Institut pour la Protection de la Santé Naturelle) du 9/11/2012


Médicaments inutiles ou dangereux :
Stop aux conflits d’intérêt dans les instances
officielles de santé

Madame, Monsieur,

Des millions de Français avalent tous les jours, sans le savoir, des médicaments inutiles, dangereux, et parfois pas plus efficaces qu’un placebo (une pilule de sucre).

Ces médicaments ont été autorisés par les experts de l’Agence française des médicaments (AFSSAPS), ils sont remboursés par la Sécurité sociale. Ils coûtent des milliards chaque année à notre assurance maladie, et ils causent des milliers d’accidents et des centaines de morts.

Cette situation ne peut plus durer.

C’est pourquoi notre association lance une grande pétition nationale pour une Opération Mains-Propres dans les instances officielles de santé : plus aucun expert qui autorise les médicaments ne doit avoir de lien financier avec l’industrie pharmaceutique, et je compte sur vous pour signer cette pétition et la faire circuler partout autour de vous.

Car la situation en France n’a jamais été aussi alarmante :

- Sur 40 présidents, vice-présidents et autres dirigeant de commissions de l’AFSSAPS, l’Agence française des Médicaments, 31 ont des contrats personnels de « consultance » avec l’industrie, pour des montants allant de 5 000 à 600 000 euros !!

- Sur 30 membres de la commission d’autorisation des médicaments (AMM) de l’AFSSAPS, 26 ont des contrats personnels avec l’industrie ;

- Tous les membres des commissions de l’ANRS (Agence nationale de recherche sur le sida) sont sous de multiples contrats avec les firmes qui produisent les médicaments qu’ils doivent évaluer.

Il y a donc des conflits d’intérêt, des histoires d’argent, peut-être même de la corruption, à tous les étages de notre principale instance de santé.

Et c’est pareil au niveau Européen : au plus haut niveau, les conflits d’intérêts gangrènent le système des autorisations de mise sur le marché des médicaments.

Il ne faut pas s’étonner qu’il y ait tant de médicaments dangereux, et inefficaces, qui arrivent dans nos pharmacies, dans nos hôpitaux... puis qui risquent de nous être administrés par nos médecins, en toute bonne foi :

Eric Abadie, président de la commission de vigilance de l’Agence européenne du médicament de 2007 à 2011, a été directeur des affaires médicales du syndicat des industries pharmaceutiques, avant d’occuper également des postes à l’Afssaps. En aucun cas il ne peut être considéré comme un expert indépendant, qui n’évalue les médicaments que selon sa conscience.

Son prédécesseur, Jean-Michel Alexandre, qui a présidé la commission de vigilance de l’EMA de 1995 à 2000 et qui travaillait également à l’Agence française des médicaments (AFSSAPS), est devenu consultant pour l’industrie pharmaceutique, notamment pour les laboratoires Servier, et il pourrait avoir joué un rôle décisif dans l’autorisation du Médiator, avec la catastrophe sanitaire que l’on connait.

Thomas Lönngren, directeur exécutif de l’Agence Européenne du Médicament (EMA) de 2001 à 2010, a monté, parallèlement, son propre cabinet de conseil à l’industrie pharmaceutique. Et ça marche fort : neuf entreprises pharmaceutiques sur dix passeraient par ce cabinet, « Pharma Executive Consulting Ltd », pour obtenir l’approbation réglementaire pour leurs produits !
Ce n’est donc pas votre intérêt, ni la sécurité des malades qui sont les seuls critères pour l’approbation des médicaments.

Les considérations financières, et l’intérêt économique des grandes industries pharmaceutiques, jouent un rôle majeur dans ce que le système de santé vous fait avaler.

Cette situation ne peut plus durer :

Plus aucun expert qui autorise la mise sur le marché et le remboursement de médicaments chimiques potentiellement dangereux, ne doit avoir de conflit d’intérêt avec l’industrie.

C’est pourquoi je vous demande de signer d’urgence la pétition ci-dessous, pour une Opération Mains-Propres contre les conflits d’intérêt dans les organismes de santé publique.

Cliquez ici pour signer la pétition.

Nous pouvons avoir un effet massif, grâce au réseau européen de près d’un million de citoyens qu’a tissé l’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle (IPSN).

Mais il n’est pas nécessaire d’être sensible aux bienfaits de la santé naturelle, comme l’est l’IPSN, pour signer cette pétition, qui concerne tout le monde :

Imaginez que les lois sur le tabac soient votées par des experts payés par les fabricants de cigarettes. Que ce soit eux qui décident, non seulement d’autoriser partout la cigarette, mais également de rembourser les fumeurs avec l’argent public !

Une telle corruption ne pourrait pas durer. Le Parlement voterait immédiatement une loi pour l’interdire.

Mais pour les médicaments, cela dure depuis un demi-siècle, et rien ne change :


Auteur : Lydie Bonnet-Alves Google+
Site Web : Aromalves

 

 




Aromalves n'est en aucun cas responsable de la teneur de l'article, des images utilisées et des documents joints, ils sont sous la seule responsabilité de son auteur. Aussi, nous vous invitons à le contacter en cas de problème. Cet article est purement informatif et ne peut être considéré comme des conseils, rapprochez-vous de votre médecin traitant, chaque cas étant particulier.



Vous êtes ici   Accueil < Thérapies diverses

 

Accueil
Aromathérapie
  -- Fiches individuelles des H.E.
  -- Mode d’Emploi
Elixirs Floraux - Minéraux
  -- Fleurs de Bach
Ostéopathie
Phytothérapie
Thérapies diverses
  -- Acupuncture et Auriculothérapie
  -- EFT - Techniques de Libération Emotionnelle
  -- L’Homéopathie
  -- Micronutrition & Naturopathie
Contact & Infos




En partenariat avec





:: Accueil :: Aromathérapie :: Elixirs Floraux - Minéraux :: Ostéopathie :: Phytothérapie :: Thérapies diverses :: Contact & Infos :: Partenaires ::
- Proposer un article - Plan du site - | Se connecter | -

© Aromalves - Conception Lydie Bonnet-Alves - CNIL n° 806675

 Hit-Parade